pêle-mêle dans mon aquarium

15 novembre 2006

Ben Harper


3 ans après la tournée "Diamonds on the inside", Ben Harper est de nouveau sur les routes. Je n'ai bien évidemment pas manqué d’aller le voir en concert à Francfort et j’ai été enchantée par cette soirée. Evidemment, je n’étais pas au point avec les réglages photographiques mais cela peut donner une petite impression de l’ambiance!









Ben Harper en concert
Video verschickt von aquanautesev




Ben Harper en concert suite...
Video verschickt von aquanautesev

17 octobre 2006

y a plus de saison


Voici la preuve que je ne suis pas si nulle en jardinage (si on peut appeler un arrosage hebdomadaire du jardinage!). Malgré ma réputation de "serial killer" des plantes (le jardin de Céline en a fait les frais cet été), je parviens à avoir des fleurs. Les mauvaises langues diront que je n'ai pas pris en photo mon espèce d'oranger qui végète depuis des lustres et dont les quelques feuilles luttent courageusement contre l'extermination.

Mais cela n'est pas le sujet du jour: regardez mon Brugmansia (appeler en allemand "Engeltrompete= trompette d'ange et en français également connu sous le nom de trompette du jugement dernier), il vient de faire sa première fleur et six bourgeons ne demandent qu'à fleurir. C'est effectivement une floraison tardive et le gel risque de ne pas leur laisser le temps mais cela me donne bon espoir pour 2007.

Une précision botanique: les fleurs sont très toxiques, une ingestion entraine des palpitations puis délire et fièvre suivent.

Pour plus d'information cliquez

10 octobre 2006

C'est Noël...

Non, je ne suis pas en manque d'hiver mais c'est comme cela, j'ai reçu un superbe cadeau de Noël fin septembre. Un magnifique Rocky Mountain Element 70, avec fourche Fox FX100 terra logic, groupe XTR, équipement RaceFace, tube arrière carbone.

La différence avec mon ancien VTT est énorme et je me fais vraiment plaisir. J'attends donc avec encore plus d'impatience le week-end....

http://www.bikes.com/bikes/2006/element/element-70.aspx

Le retour



Mon dernier message datant de début août, vous pensiez que je n'étais pas revenue de vacances? Après mes deux semaines réglementaires de repos, les semaines suivantes ont été bien remplies. Voici un résumé en images....


07 août 2006

Vamos a la playa


Si tout se passe bien, à cette heure-ci l'avion décollera. Autant dire que je vais avoir le coeur qui bat très fort et que j'essaierai de paraître détendue. Easy.... AAAARRRRRRRRGGGGGGGGHHHHHHHH vivement l'atterrissage.
Deux semaines à laisser les doigts en éventail, quel luxe.
En attendant mon retour, bon courage à ceux qui travaillent.

06 août 2006

Première rencontre













J - 1

05 août 2006

J - 2

04 août 2006

J - 3

03 août 2006

Cours du soir


Voilà ce que je vais pouvoir faire après mon cours de VTT... A moi le hooly jumpy, bobi bop, tagada tsouin tsouin et compagnie. Euh oui, en théorie c'est faisable mais je suis et reste peu téméraire. Je reste donc sur mes gardes car je n’ai pas envie de me ramasser la veille de mes vacances! Affaire à suivre donc...

J - 4

02 août 2006

Le ciel est, par dessus le toit, si bleu, si calme!

Depuis que je mange du tofu, j'suis trop zen! Je verse dans la contemplation, cela en devient même inquiétant. J'ai actuellement un faible pour les nuages, les abeilles, les fourmis, les escargots (vu le temps des derniers jours, il y en a !) et... les papillons bien sûr. Il est grand temps que je parte en vacances et me mélange à la foule bigarrée des touristes en short et des filles en tongs se ruant sur le buffet du soir. De quoi redescendre sur terre rapidement...




J - 5

01 août 2006

Ô temps suspend ton vol

J - 6

31 juillet 2006

J - 7

30 juillet 2006

Pause

Moi aussi, j’ai besoin de pauses, de moments pour rêvasser. Enfin, des moments de détente à ma façon, pas trop inactifs quoi !!! Aujourd’hui, VTT et vélo de course sont restés rangés et j’ai retrouvé le plaisir d’être bipède. Direction, la forêt de Bingen. Cela faisait deux ans que je n’y étais pas retournée, voire trois. C’est finalement pas mal de ne pas devoir appuyer comme une brute dans les montées et de ne pas arriver trempée au sommet de chaque montée. J’avais presque oublié que se promener pouvait être agréable et laissait plus de temps d’apprécier la nature. La pause à « Gerhardshof » a été fort agréable et j’y ai rencontré un vététiste tout étonné de me voir sans ma « monture ». Il ne pouvait pas concevoir que l’on puisse aimer se promener… Ces quatre heures de promenade m’ont permis de découvrir des êtres espiègles et des papillons multicolores et de sentir l’odeur chaleureuse du bois fraîchement coupé. Délassant….





J - 8

29 juillet 2006

J - 9

28 juillet 2006

J - 10

27 juillet 2006

J - 11

Paula

Nous l'attendions tous avec impatience: notre nouvelle petite hispano-allemande est arrivée ce matin à 3h.
Bienvenue Paula!

25 juillet 2006

Il y des choses dans la vie que l’on ne comprend pas et qui resteront pour nous toujours un mystère. Par exemple mon bureau. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer pourquoi je ne peux pas garder un bureau rangé plus de trois minutes ? J’ai beau trier, jeter, faire de la place, je tourne le dos et hop…. A nouveau des tas de papiers, de magazines, des stylos au large. Qui m’a jeté un mauvais sort ? J’ai quelquefois l’impression d’être comme Sisyphe et son rocher (même phénomène avec la poussière, le coffre de linge sale, la pile de repassage, les traces sur les vitres, etc….).

Jugez-vous même : l’objet envoûté à la maison et au bureau...

24 juillet 2006

rooooooooonnnnnnnnnnnn rrrrrrrroooooooooonnnnnnnnnnn

Ce matin, dans un sursaut d’énergie, je suis partie courir à 6h50 !!! Incroyable mais vrai : moi qui ne cours plus depuis des mois, je fais l’effort de me lever plus tôt et de démarrer au saut du lit pour profiter du moment le plus frais de la journée…. J’suis super fière de moi… Après une heure de course et une douche rapide, c’est fraîche et dispose que je suis arrivée au bureau. L’effet a environ duré 30 minutes. Je me suis ensuite traînée comme un boulet d’une pièce à l’autre en baillant, l’effet étant amplifié par la chaleur ambiante (bureaux totalement vitrés et sans possibilité d’ouvrir de fenêtre !). Cet après-midi, essayant de lutter contre le sommeil, je m’imaginais étendue sur ma chaise longue en sirotant un « Apfelschorle », vision divine mais torturante. J’ai donc envisagé d’autres possibilités plus plausibles et me suis remémoré les astuces du roi des lymphatiques, j'ai nommé Gaston : pas très discret mais terriblement efficace non??!!!!!! M'enfin!!!!! (en plus, cela fait un sauna du cerveau, c'est très bon pour vivifier cet organe très sollicité)

21 juillet 2006

Abribus de luxe

Voilà un lieu qui donne envie de s'asseoir et d'attendre patiemment son bus. Ici, pas de tag ou de chewing-gum collé sur le banc, ni de vitre cassée... Mais des petits coussins accueillant et des nounours pour faire patienter les plus jeunes. Idyllique non?

20 juillet 2006

y'a des coups de boule qui se perdent...


Hélène a écrit il y a quelques semaines un billet sur la minauderie et j’avais justement pensé que cela faisait bien longtemps (enfin, tout est relatif) que je n’étais pas tombée sur ce genre de fille. Et bien, c’est fait. Lors de la sortie vélo du mercredi soir, j’ai cru que j’allais moi aussi distribuer non pas un mais plusieurs coups de tête rageurs. Je n’ai à la base aucun problème avec de nouvelles filles qui viennent dans notre groupe. Ce que je déteste, ce sont les filles qui viennent non pas pour le sport mais pour se trouver un copain. Cela me met en boule. Elle ferait cela avec finesse, passe encore, mais là, c’est aussi fin qu’un bulldozer. Le petit jeu dure depuis quelques semaines mais hier, c’était le pompon et je suis rentrée super énervée de l’entraînement. Faites du sport, cela détend : ben voyons....
Je me demande quel comportement je vais adopter face à la provocation qui m’est faite. En effet, je vais même jusqu'à parler de provocation. Car outre le fait de minauder, elle se met systématiquement devant moi. Non pas que cela me gêne si la personne avance mais le problème, c’est qu’elle est un vrai danger public et ne sais pas faire du vélo en groupe. Bien évidemment, elle retrouve l’arrière du peloton dans toutes les montées et au bout de 30 km sur du plat mais cette arrogance me débecte. Je ne sais pas encore quelle attitude adopter : rester détachée ou attaquer de front? Le pire, c’est qu’elle a une copine du même acabit. Keep COOL (c'est dur en ce moment!).

Locations of visitors to this page

Powered by Blogger