pêle-mêle dans mon aquarium

30 juin 2006

Ouverture de la saison des soldes


A lire certains billets précédents, on pourrait avoir l'impression que je ne suis guère "girlie". Pourtant, il y a quelques points qui prouvent que je suis une fille:


  • je déménage mon armoire lorsque je pars en week-end, je n'ai jamais rien à me mettre, j'achète des vêtements qui restent dans l'armoire et je profite des soldes pour acheter des choses dont je pourrais me passer! Notez que je ne passe pas ma journée dans les magasins, j'ai en général horreur de cela (sauf en période de fièvre acheteuse).

Regardez le résultat de mes dernières soldes (enfin, des soldes à l'allemande): un super jean Nolita qui taille parfaitement, un petit top Pepe Jeans aux couleurs acidulées et une petite robe Ichi à porter sur un jean ou seule pendant les chaudes journées. Youpi, je suis impatiente de les porter. Evidemment, pour le jean, il va falloir attendre que l'ourlet soit fait. La vendeuse m'a affirmé que TOUTES les filles le font couper tellement il est long: elle est gentille la vendeuse!

27 juin 2006

patchwork d'été ou pourquoi j'adore ma région d'accueil!
















23 juin 2006

Vive les matchs de foot à la télé

Vous me croyez devenue folle ! Totalement accro au football ? Et bien non, ni l’un à l’autre. J’ai simplement découvert les avantages (bien cachés) des retransmissions télévisées des matchs de la Coupe du monde. J’ai décidé d’appliquer une de mes devises préférées « pas une minute à perdre » à toute personne souhaitant suivre le Mondial dans mon appartement. Manque de chance, cela devait bien tomber sur une personne (autre que moi bien sûr)…. Vous savez maintenant comment éviter d’avoir un Everest de linge à la maison : à raison de 2 ou 3 matchs par jour pendant un mois, il y a moyen d’atteindre le niveau de la mer sans se fatiguer…

PS : je vous conseille de lire le billet hilarant d’Eulalie au sujet des réactions de M. Muche-Hidalgo devant les matchs de l’équipe de France, j’ai cru me reconnaître !!!

19 juin 2006

Et s'y on prenait un verrre en Afrique du Nord?

Je ne suis pas une fan de foot mais lorsqu’une amie française m’a proposé de regarder le match de l’équipe de France au « jardin oriental » des bords du Rhin, j’ai tout de suite accepté. J’avais initialement prévu d’éviter tout regroupement de Français pour échapper aux excès de chauvinisme mais j’étais pratiquement certaine que très peu serait à cet endroit. L’idée de passer une petite soirée sympathique avec une copine (et son mini drapeau sorti d’un placard) m’a plus séduite que de regarder le match d’une équipe qui rame à mort. C’est donc calées dans des chaises longues (et sans autres Français dans les parages) que nous avons assisté à la nouvelle défaite de notre équipe nationale. Mais il en faudrait plus pour gâcher cette fin de week-end parfait. Ce jardin oriental est un endroit sympa qui donne un avant-goût des vacances (encore 7 semaines…), la musique est sympa et pas assourdissante. Comme tous les endroits à la mode, on peut bien sûr y fumer la chicha. On y est tellement bien qu'il est bien difficile de sortir des chaises longues. Un lieu qui donne envie d’y revenir….

18 juin 2006

Mountain bike marathon à Kiedrich

Kiedrich accueillait aujourd'hui le traditionnel marathon organisé par le club "red pulse". Plus de 900 personnes se sont retrouvées pour parcourir 61 km et 1500 m de dénivelé à travers le Taunus. J'avoue que ce matin, j'avais un peu peur avant de me lancer sur le parcours et mon objectif principal était d'arriver en bon état... J'avais déjà fait les 40 premiers kilomètres vendredi
dernier car j'étais tombée sur le marquage. Je savais donc que les 25 premiers kilomètres permettraient de faire exploser le groupe grâce à de belles montées bien corsées (tout à mon avantage). Cela n'a pas empêché la formation d'un bouchon au bout du cinquième kilomètre environ: comme d'habitude, certains se surestiment et veulent absolument démarrer devant. Malheureusement, ils ne disposent ni de condition physique nécessaire, ni de technique (et c'est moi qui le dit, vous pouvez imaginer à quel point ils sont mauvais...) et sont donc incapables de rouler correctement. Mis à part ce bouchon qui m'a fait perdre pas mal de temps (il était impossible de doubler), le parcours était assez dégagé et on a évité la prise de tête d'il y a deux ans. Les organisateurs nous ont balladés dans des coins superbes (enfin, j'ai eu le temps de les voir vendredi, car aujourd'hui, j'avais le nez dans le guidon!) et tout s'est bien passé. Comme prévu, je n'ai pas tenté de descendre le passage de la "Zange" (la pince) car j'ai un blocage psychologique à cet endroit-là! Par contre, j'ai descendu comme une grande à vitesse respectable un nouveau single trail en contrebas, tout aussi raide que la Zange mais que je ne connaissais: je ne me suis donc pas posé de question et me suis lancée. Décidément, il faut vraiment que je déconnecte les neurones lorsque je suis sur un VTT... Finalement, j'ai mis 3h19 (le classement n'est pas encore sur Internet à l'heure où j'écris) et je suis assez satisfaite de ma perf. Je compte suivre un cours edébut août afin de me sentir plus sûre et d'aller encore plus vite dans les descentes techniques!

17 juin 2006

Le samedi en Allemagne


Les Français sont toujours étonnés de voir autant de belles voitures en
Allemagne et ils s'imaginent que les Allemands ont vraiment un train de vie élevé. Mais cela n'est pas toujours le cas. Bien que la situation économique soit tendue en Allemagne, la voiture reste un symbole fort et beaucoup n'hésitent pas à dépenser de grosses sommes d'argent pour s'afficher dans une grosse cylindrée. La voiture est donc une marque de statut social et peu importe si l'on mange des pommes de terre à tous les repas... Mais attention, il faut la chouchouter sa voiture. Pas question de se balader avec des traces sur la carroserie et faire preuve ainsi de négligence: il faut que cela brille! Le rituel a donc lieu généralement le vendredi soir ou le samedi: les stations de nettoyage (euh, on appelle cela comment en France?!) se remplissent et on y voit des personnes qui aspirent, aspergent, essuient et font reluire leur précieux bien. On y vient d'ailleurs parfois en famille, afin de partager ce moment avec sa progéniture. Et vous, comment passez-vous votre samedi?

15 juin 2006

Révolution au bureau


Je suis toujours épatée par le progrès technique et ne cesse de m’émerveiller quand je prends l’avion par exemple (enfin, quand je n’ai pas trop peur…).
La dernière invention intéressante que j’ai découverte, c’est le boîtier USB pour recevoir la TV sur son ordinateur. Il existe également des cartes mais c’est moins pratique car il faut les monter dans l’ordinateur. Dans le cas du boîtier, il suffit de brancher l’USB et c’est tout. C’est super pratique pour regarder la TV au bureau en vacances par exemple ! Vous pouvez mettre l’image en taille réduite pour rester discret et suivre ainsi vos émissions préférées ou les événements sportifs du moment : les feux de l’amour, le Mondial ou le Tour de France, selon les goûts. Pour que cela fonctionne, il faut avoir USB 2.0.
J’entends déjà certains me reprocher de faire chuter la productivité de mon institution : pas de souci, les tacots dont nous disposons au bureau ne nous permettent pas de suivre les étapes du Tour. Dommage…

12 juin 2006

Y a des semaines comme ça....


Il y a des semaines qui devraient tout simplement disparaître de nos agendas. Vous savez, de celles qui accumulent les ennuis, où rien de s’enchaîne et tout va de travers...
Et bien pour moi, c’était la semaine dernière. Semaine consacrée totalement au travail (journées et soirées, semaine et week-end), et organisée dans ses moindres détails. Enfin, organisée de notre côté mais cela n'a pas empêché les ennuis de pleuvoir et je me suis résignée à attendre stoïquement (enfin plus ou moins) le prochain couac dans notre mécanique bien huilée. C’était franchement épuisant et j'avais l'impression de devenir dingue (était-ce une impression?!!!).
Le retour au calme est d'autant plus agréable...

07 juin 2006

de mot en mot ou l'art de surprendre ses amis


Si j'avais cherché à faire des rubriques, ce que je souhaite mais le temps me manque, j'aurais rangé cet article dans "cascade de mots".

En lisant des informations sur Vauban (1633-1707), j'ai découvert un mot: poliorcétique.
C'est un terme venant du grec poliorketikos, qui désigne ce qui est relatif à la technique du siège des villes et des places-fortes ou l'art et la technique du siège. On l'applique aussi à la défense des villes contre les sièges.

Ce qui nous amène directement à la castellologie qui est l'étude des châteaux et autres fortifications.Elle intègre la poliorcétique pour une part, mais s'intéresse également aux techniques de construction et aux parties habitables (logis).

On se sent moins stupide tout d'un coup... Le plus difficile sera de replacer ces deux mots dans une conversation pour épater ses amis. Par exemple "hmm, j'ai hésité entre un BTS secrétariat et des études de poliorcétique mais le manque de débouchés du second m'a définitivement convaincue pour un BTS", pffffuuuuu, c'est casé. Suite aux questions de vos amis (s'ils ne font pas semblant de connaître le mot), vous pourrez facilement introduire "castellologie" en insistant sur la différence entre les deux termes.
Puis la discussion à ce sujet devra être rapidement close car vos connaissances à ce sujet (et les miennes) seront déjà épuisées. Le tricentenaire de la mort de Vauban en 2007 sera peut-être l'occasion d'en savoir plus sur le sujet. Rendez-vous donc en 2007 pour un billet spécial Vauban!

06 juin 2006

Jusqu'où iront-ils?

Il a des jours où l'on ferait mieux de rester au lit. C'est ce que je me suis dit ce matin. Le soleil brillait, pas un nuage dans le ciel… et le week-end était terminé. Grrrrrrrrrrr. Les problèmes n’ont pas arrêté de pleuvoir et j’avais hâte que la journée se termine.
Pourtant, j’ai tout de même eu le temps d’aller prendre des photos de l’objet que j’avais mentionné dans mon premier texte : le magnifique réfrigérateur en forme de ballon !!!! Le summum du kitsch. Je m’imagine la soirée entre copains devant les matchs de la coupe du monde, coincés entre les paquets de chips (en paquet géant spécial coupe du monde of course) et ce superbe réfrigérateur. Cela laisse rêveur….

05 juin 2006

Un lundi de Pentecôte férié

Que fait l’aquanaute dans son aquarium un lundi de Pentecôte ? Et bien, elle sort de son bocal et prend l’air. Mais pas à moitié, hein, non non elle prend l’air pour une semaine car elle sait que la semaine entière (enfin du mardi au dimanche) sera travaillée, toute la journée et le soir aussi. Le but étant donc de se casser au maximum pour se dégoûter de sport pendant 6 jours entiers. Aujourd’hui seront parcourus 204 km très exactement. Et pas en voiture, ni en moto, non : en vélo ! L’aquanaute n’est jamais allée plus loin que 180 km d’un coup et elle veut repousser un peu plus ses limites.
L’aquanaute émerge donc à 5h30 pour sortir de sa bulle à 6h (incroyable mais vrai) et pour chevaucher sa fidèle monture ( présentée très prochainement sur vos écrans) à 7h pétante. La photo n’est pas terrible mais c’est le seul résultat que j’ai pu obtenir à cette heure-ci ! L’appareil photo est resté dans la voiture alors il ne faut pas compter pas sur des clichés du parcours. Pour résumer, la météo aurait pu être un peu plus estivale mais nous ne nous sommes pas fait rincer, c’est l’essentiel. Le petit groupe a traversé la très belle région du Donnersberg qui offrait quelques « rampes » corsées. Les 204 km et les 1900 m de dénivelé ont été finalement parcourus à une vitesse de 27,4 km/h, et cela sans grande difficulté… L’aquanaute a même fait une ballade par la suite en guise d’étirements. Aurait-elle dû monter jusqu’à 250 km pour s’assurer une totale inactivité sportive pendant 6 jours ? !!!
Voici le profil du parcours:

04 juin 2006

Un samedi soir dans mon aquarium

Il y a des samedis où l’on se croit tout permis….dans sa cuisine.
Un vent d’inspiration souffle et hop ma manie de mélanger des recettes me reprend. Et les résultats peuvent être très différents.
Voici le programme du samedi soir :

Pâtes aux crevettes relevées
N’attendez pas de moi de proportions, je mets tout au hasard…
Couper des courgettes en bâtonnets et faites-les dorer dans de l’huile d’olives. Ajouter une échalotte coupée en dé et faites-la dorer. Mettre de côté.
Faites dorer les crevettes (défaites bien sûr) dans de l’huile d’olives avec de l’ail, salez, poivrez. Mettre de côté.
Faites cuire les pâtes (en l’occurrence hier soir des spaghetti)
Couper des tomates, les faires revenir dans un peu d’huile d’olives avec du romarin, ajouter de la crème et laissez mijoter. Ajoutez du sel, du poivre et du piment écrasé (en tout autre chose qui arrache).

Mélanger le tout dans le mélange aux tomates.
Servez avec du parmesan et du persil haché pour la déco.



C’était délicieux et très rapide. Confortée par ce succés, j’enchaîne avec cela :

Ne me dites pas que cela ressemble à une pizza bolognèse !!!!

Non, c’est un gâteau rhubarbe/pommes/crumbles

A force de mélanger des recettes, il est logique que j’arrive parfois à des résultats peu concluants. Mais ce n’est pas si mauvais que cela, c’est assez surprenant…
Etant donné que mon essai s’est terminé à minuit (j’ai entre-temps créer ce blog), j’ai repoussé ma troisième expérience au lendemain matin.

J’ai donc débuté cette journée par une confiture rhubarbe/orange, un vrai délice.Pour ce faire prenez environ 1kg de rhubarbe et 2 oranges. J’ai utilisé environ 750g de gel sucre (plus que j’aurais dû mais j’ai pensé que la rhubarbe ne serait ainsi pas trop acide).

C’est très facile et cela ne prend guère de temps.

C'est parti!


Une fois que l'on a décidé de créer son propre blog, il faut se lancer dans la rédaction de son premier article. Oui mais lequel? Le premier article est censé donner le ton du blog. Cela tombe bien vu qu'une partie du titre annonce le contenu de ce site: pêle-mêle! De ce fait, je peux commencer par n'importe quel article, l'essentiel étant de préserver l'atmosphère du blog, c'est-à-dire le CHAOS....
Et cela sera d'autant plus le cas vu que je ne maîtrise pas les codes html et que je n'ai pas encore trouver le moyen de faire une colonne "rubriques" dans laquelle pourraient être ranger les différents articles.


Mon premier article concerne donc un des produits fabriqués à l’occasion de la Coupe du monde de football : le biscuit fourré Prince.

Notre Prince préféré a laissé tombé son épée pour un ballon. Il a l’air fringant courant derrière sa baballe… Ca, c’est l’emballage.





Quant au biscuit lui-même, il a pris le look d’un ballon de foot ! Et cela est censé faire vendre plus de princes ? Ah bon….

Toujours est-il que nous sommes actuellement envahis par les produits estampillés « Coupe du Monde », et on tombe souvent sur des produits très kitsch.
Le prochain présenté : un réfrigérateur en forme de ballon pour ranger les boîtes de bière !
A bientôt...

Locations of visitors to this page

Powered by Blogger